EURACTIV PR

An easy way of publishing your relevant EU press releases.

ALDE Group calls for a strengthened EU biodiversity protection

Date

02 Feb 2016

Sections

Climate & Environment

The European Parliament has today adopted by a large majority recommendations in order to meet the objectives included in the EU's biodiversity strategy 2010-2020. The EU Birds and Habitats Directives have contributed significantly to protecting nature in Europe. However, the mid-term review shows that the Union is about to seriously fail in achieving its biodiversity targets if no improvements are made. Biodiversity losses have been increasing at an alarming pace, with more than three quarters of the important natural habitats being in an unfavourable state and a quarter of all species threatened with extinction. The ALDE Group therefore calls to drastically step up efforts in the protection of our biodiversity by strengthening and better implementing the ambitious EU legislations instead of watering them down.  

bearder-web.jpgLiberal Democrat MEP Catherine Bearder, shadow rapporteur for the ALDE group, commented:

"The EU has the best environmental protections in the world. Where these laws are enforced they have had tremendous results, bringing back threatened birds and wildlife from the brink of extinction."
"We must now work together in Europe to protect nature for future generations. That means defending the EU laws ensuring they are not ignored and are properly enforced."

gerbrandy new 2013.jpgALDE ENVI Coordinator, Gerben-Jan Gerbrandy, added:

"European nature legislation is one of the greatest achievements of Europe. If properly implemented and enforced, they guarantee healthy biodiversity and ecosystems. Today the Parliament came out strongly in support of these nature laws."

"But the mid-term review of the EU Biodiversity Strategy 2010-2020 shows that Europe is still far from being on target. Commission and Member States need to step up their efforts. They cannot again let down 500 million European citizens"
 

L'ADLE exige un renforcement de la protection de la biodiversité de l'UE

Le Parlement européen a adopté aujourd'hui, à une large majorité, des recommandations en vue d'atteindre les objectifs figurant dans la stratégie de la biodiversité de l'UE 2010-2020. Les directives européennes sur les oiseaux et leurs habitats ont contribué de manière significative à la protection de la nature en Europe. Toutefois, l'examen à mi-parcours montre que l'Union est sur le point d'échouer totalement dans la réalisation de ses objectifs concernant la biodiversité si aucune amélioration n'est apportée. Les pertes en biodiversité ont augmenté à un rythme alarmant : plus de trois quarts des habitats naturels importants sont dans un état critique et un quart de toutes les espèces sont menacées d'extinction. L'ADLE exige donc un redoublement drastique des efforts dans la protection de notre biodiversité en renforçant et en mettant davantage en œuvre les législations ambitieuses de l'UE au lieu de les édulcorer.

bearder-web.jpgCatherine Bearder (LibDem,  Royaume-Uni), porte-parole de l'ADLE, a déclaré à ce sujet :

"L’Union européenne dispose des protections environnementales les plus élevées au monde.  Lorsqu’elle est correctement mise en œuvre, cette législation a permis d'obtenir d’excellents résultats, sauvant de l’extinction des oiseaux et des animaux sauvages."

"Nous devons à présent travailler ensemble pour protéger notre biodiversité en Europe pour les générations futures. Cela signifie défendre la législation de l’UE, garantissant qu'elle ne soit pas ignorée, et veiller à ce qu’elle soit dûment mise en œuvre."

gerbrandy new 2013.jpgGerben-Jan Gerbrandy, coordinateur de l'ADLE au sein de la commission ENVI, a ajouté :

"La législation européenne sur la nature est l'une des plus grandes réussites de l'Europe. Si elle est correctement appliquée et respectée, elle protège la biodiversité et les écosystèmes. Aujourd'hui, le Parlement a largement soutenu ces lois sur la nature."

"Mais l'examen à mi-parcours de la Stratégie sur la biodiversité de l'UE 2010-2020 montre que l'Europe est encore loin d'atteindre ses objectifs. La Commission et les États membres doivent intensifier leurs efforts. Ils ne peuvent pas à nouveau laisser tomber 500 millions de citoyens européens."

Jobs

The Brussels Times
Junior Reporter
ECIT Foundation
Intership
EUI - European University Institute
Law Information Specialist
Monika Hohlmeier MdEP
Parlamentarische/r Assistent/in
International Council of Museums (ICOM)
Communication and Events Management Intern