EURACTIV PR

An easy way of publishing your relevant EU press releases.

Federalists target 2014 elections

Date

25 Apr 2012

(Version française ci-dessous)1

PRESS RELEASE

23.04.2012

FEDERALISTS TARGET 2014 ELECTIONS

Meeting in Leuven this weekend, the European Federalists have set their sights at the elections to the European Parliament in 2014.

"Our goal is simple," said UEF President Andrew DUFF. "It's to get more federalists elected so that the next Parliament will be more progressive and ambitious than this one".

A joint statement agreed by the Union of European Federalists (UEF) and the Young European Federalists (JEF) called for a large congress to be held in the autumn of 2013 (probably in Berlin) to which the leaders of the European political parties would be invited to respond to a federalist election manifesto.

Andrew Duff MEP said: "This manifesto must comprise the agenda for the next constitutional Convention which will have to open in 2015. Above all, it needs to promote the big push towards the federal Europe that appears yet to intimidate Europe's political class. This means fiscal union based on democratic solidarity between states and citizens with a federal economic government. The agenda will have to rectify some mistakes made in the Treaty of Lisbon, as well as considering the conferral of further competences on the EU, for example in the fields of energy supply and visa policy."

JEF President Pauline Gessant said: " JEF and UEF welcome  all the recent initiatives put forward by organizations, personalities, and movements that support the European political union on a federal basis, along the lines of the battle that JEF and UEF, through its national, regional and local organisations, have been waging for years. JEF and UEF will take the lead to organise a European Coalition for a Federal Union in view of the European elections to put pressure on governments and political parties".

In his closing speech to the Leuven meeting, Duff warned not to expect great things of the present leadership of Europe. "One does not have to subscribe fully to Mr Juncker's description of his colleagues as 'ungifted pragmatists' to know that the present European Council -- even with a swap of Hollande for Sarkozy -- will not be capable of saving the European project."

Mr Duff also emphasised the importance of dealing with the British problem up front to find a settlement that was mutually satisfactory for both the UK and the rest of the EU. "The UK does not have the moral authority to stop Europe going forward".

END


CONTACT

Andrew Duff on +32 2 284 59 98

Pauline Gessant on +32 2 512 00 53

___________________________________________

COMMUNIQUE DE PRESSE

23.04.2012


LES FEDERALISTES SE TOURNENT VERS LES ELECTIONS EUROPEENNES DE 2014

Réunis à Leuven ce week-end, les fédéralistes européens ont jeté leur dévolu sur les élections au Parlement européen en 2014.

"Notre objectif est simple", a déclaré le président de l'UEF Andrew DUFF. "C'est d'avoir un nombre plus important de fédéralistes élus en 2014 afin que le prochain Parlement européen soit plus progressif et plus ambitieux que celui que nous avons à présent".

Une déclaration commune adoptée par l'Union des fédéralistes européens (UEF) et les Jeunes Européens Fédéralistes (JEF) a appelé à un grand congrès qui devrait se tenir à l'automne 2013 (probablement à Berlin) et auquel les dirigeants des partis politiques européens seraient invités à répondre à un programme électoral fédéraliste.

Andrew Duff a déclaré: "Ce programme comportera l'agenda de la prochaine Convention constitutionnelle qui devra se tenir en 2015. Par-dessus tout, il doit promouvoir le grand élan vers l'Europe fédérale qui semble encore intimider la classe politique européenne. Cela signifie: une union fiscale fondée sur une solidarité démocratique entre les Etats et les citoyens avec à sa tête un gouvernement économique fédéral. L'agenda de la Convention devra s'employer à rectifier certaines erreurs commises lors du Traité de Lisbonne, et considérer l'attribution de compétences supplémentaires à l'Union européenne, par exemple dans les domaines de l'approvisionnement énergétique et la politique des visas."

La présidente de la JEF, Pauline Gessant, a ajouté: "JEF et UEF saluent toutes les récentes initiatives avancées par les organisations, les personnalités et les mouvements qui soutiennent l'union politique européenne sur une base fédérale, et qui s'inscrivent dans la bataille que JEF et l'UEF, à travers leurs organisations nationales, régionales et locales, menent depuis des années. La JEF et l'UEF vont prendre l'initiative d'organiser une Coalition européenne pour une Union fédérale en vue des élections européennes afin de faire pression sur les gouvernements et les partis politiques"

Dans son discours de clôture de la réunion de Louvain, l'eurodéputé Duff a prévenu qu'il n'y avait pas beaucoup à attendre du leadership européen actuel. "Il n'est pas nécessaire de souscrire pleinement à la description que M. Juncker fait de ses collègues - des « pragmatiques peu doués »- pour s'apercevoir que le Conseil européen actuel - même dans l'hypothèse où François Hollande se substituerait à Nicolas Sarkozy - est incapable de sauver le projet européen".

M. Duff a également souligné l'importance d'affronter le problème britannique de face afin de trouver une solution satisfaisante et pour le Royaume-Uni et pour le reste de l'UE. "Le Royaume-Uni n'a pas l'autorité morale pour empêcher l'Europe d'aller de l'avant".

FIN


CONTACT

Andrew Duff au +32 2 284 59 98

Pauline Gessant au +32 2 512 00 53

 

Jobs

SAFE - Safe Food Advocacy Europe
EU Project Manager
NATO Parliamentary Assembly
NATO PA Researchers
European Union Agency for the Cooperation of Energy Regulators
Policy Officer – Market Conduct (AD5)
Authority for European Political Parties and European Political Foundations
Compliance controls assistant
International Dairy Federation
Communications Officer
United Nations Regional Information Centre (UNRIC)
Intern (Public Information)