EURACTIV PR

An easy way of publishing your relevant EU press releases.

« Une triste journée pour l’Europe mais ce n’est pas la fin de l’Union européenne », G. Pittella

Date

24 Jun 2016

Sections

UK in Europe

A la suite du résultat du referendum au Royaume-Uni, le président du groupe S&D Gianni Pittella a déclaré :
 
« C’est une journée triste pour l’Europe mais ce ne sont pas ses funérailles.  Nous voulions que la Grande-Bretagne reste ancrée en Europe mais nous respectons le choix du peuple britannique. Cameron restera dans l’Histoire comme le premier ministre qui a poussé le Royaume-Uni en dehors de l’UE en raison des divisions internes de son parti. C’est une erreur historique dont il devra supporter toutes les conséquences.

Nous saluons les efforts de nos collègues travaillistes et des volontaires qui ont bataillé si fort pour le maintien du Royaume-Uni dans l’UE. En dépit de ce verdict, les Britanniques resteront toujours des Européens à nos yeux.

Maintenant le Royaume-Uni est dehors. L’UE doit redéfinir sa relation avec le Royaume-Uni dès que possible. Nous demanderons immédiatement au gouvernement britannique de confirmer sa volonté de sortir de l’Union afin d’activer l’article 50 du Traité de Lisbonne.

Des changements profonds sont nécessaires. Nous ne pouvons pas nous permettre de nous contenter de cette Europe. Le Groupe S&D va militer pour un nouvel agenda politique en commençant par le renforcement de l’Europe sociale. Nous devons mettre fin au dumping social en Europe. Nous devons mettre fin à l’austérité en réformant le pacte de stabilité et de croissance. L’Union européenne doit mettre un terme au dumping fiscal, aux paradis fiscaux et à l’évasion fiscale. Nous devons boucler la stratégie migratoire proposée par la Commission, en renforçant la frontière extérieure de l’UE avec des gardes-frontières ; avec un système de relocalisation des réfugiés qui fonctionne et le "paquet migratoire".

Cependant, nous devons faire en sorte que l'Europe dispose des outils nécessaires pour faire face aux défis mondiaux. Pour ce faire, l'Europe a besoin d'un nouveau cadre institutionnel. Nous invitons l'ensemble des partis socialistes et les citoyens à constituer une plate-forme de afin de présenter une réforme institutionnelle cohérente et ambitieuse.

Nous avons besoin de réformer le système de financement de l'Union, de mettre en place un véritable ministre des Finances de l'UE avec un budget approprié et une capacité  budgétaire pour la zone euro, de créer une sorte de FBI européen, avec des pouvoirs d'enquête réels, et enfin d'établir un système électoral innovant permettant l’élection au suffrage universel direct du président de la Commission.
Sur la base de notre plate-forme, le Groupe S&D travaillera à créer au cœur du Parlement européen un large consensus en vue de défier la Commission et les droits de veto des gouvernements au sein du Conseil.

Nous sommes pleinement convaincus que le statu quo est simplement inacceptable. Cela représenterait une condamnation à mort de l'Europe. Nous devons ouvrir un nouveau chapitre dans l'histoire de l'intégration européenne ".

Jobs

EASO - European Asylum Support Office
Head of Sector MedCOI
European Society of Intensive Care Medicine (ESICM)
Administrative Assistant for the Department of Research
Friends of the Earth Europe
Programme Coordinator
European Union Chamber of Commerce in China
IP Business Advisor
Konrad Adenauer Stiftung
Financial Assistant
Konrad Adenauer Stiftung
Communications Officer
Equilibre des Energies
Policy Analyst (intern)