EURACTIV PR

An easy way of publishing your relevant EU press releases.

Semaine africaine : renforcer les liens culturels et parlementaires entre l'UE et l'Afrique

Date

12 Sep 2008

Sections

Innovation & Enterprise
Justice & Home Affairs
Global Europe
Social Europe & Jobs

Hans-Gert Pöttering, Président du Parlement européen, et Gertrude Mongella, Présidente du Parlement Panafricain, ont plaidé pour un approfondissement du dialogue culturel entre l'Europe et l'Afrique et une intensification des relations entre les parlements des deux continents, lors de la cérémonie de clôture de la Semaine africaine du PE, ce jeudi à Bruxelles. Wole Soyinka, prix Nobel de littérature, a souligné que "la soif de justice ne se limite pas à l'Europe".

"La construction européenne peut et doit servir d'exemple pour le dialogue entre les cultures au niveau africain. Même s'il n'y a pas de solutions faciles aux problèmes du continent africain, un dialogue interculturel constructif est nécessaire", a estimé Hans-Gert Pöttering, qui présidait cette session extraordinaire de la semaine africaine. "L'Afrique, avec ses 53 pays et ses 2000 langues, ne peut résoudre ses difficultés uniquement au seul niveau national".

Le Président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso, a décrit les liens qui unissent l'Europe et l'Afrique comme une "relation entre partenaires égaux déterminés à faire face ensemble aux enjeux de la planète, comme la sécurité alimentaire, les migrations et le changement climatique". L'UE et les pays africains ont jeté les bases de cette nouvelle coopération au second Sommet UE-Afrique des 8 et 9 décembre 2007, a-t-il rappelé.

Dialogue interculturel et justice
Le Nigérian Wole Soyinka, prix Nobel de littérature, a lancé un appel pour que soit mis fin à "la culture de l'impunité" à l'égard des anciens dictateurs africains, estimant que "le sort de ce continent dépend de ceux qui se considèrent comme africains".

"Un tortionnaire est un tortionnaire quelle que soit la couleur de sa peau ou sa religion", a-t-il déclaré, citant notamment Amin Dada, Pol Pot et Radovan Karadzic. Il a réaffirmé son opposition à l'idée de "relativisme culturel" justifiant selon certains le non-respect des droits de l'homme en Afrique, au moment ou le soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 doit être célébré.

"Il faut montrer que l'Afrique est riche sur le plan culturel et de l'intelligence alors qu'on l'associe trop souvent à la mort et à la faim", a estimé pour sa part Luisa Morgantini (GUE/NGL, IT), Vice-présidente du Parlement.

Relations avec le Parlement panafricain
Pour la présidente du Parlement panafricain, Gertrude Mongella, "le renforcement des liens entre les deux parlements a aussi contribué à renforcer les liens entre l'UE et l'Union africaine". Hans-Gert Pöttering a de son côté estimé que "le renforcement de la dimension parlementaire est un gage dans le combat pour la stabilité et le développement du continent africain".

Le Parlement européen a depuis 2005 une délégation ad-hoc avec le Parlement panafricain, présidée par Michael Gahler (PPE-DE, DE).

Réunion extraordinaire de la semaine africaine
Présidée par Michael Gahler (PPE-DE), président de la délégation ad-hoc avec le Parlement panafricain

Contact:
Thomas Dudrap
Service de presse
: (32-2) 28 44524 (BXL)
: (33-3) 881 72850 (STR)
: (32) 498.983.284
: deve-press@europarl.europa.eu

Jobs

Institute for European Studies and Vesalius College
Projects Officer
German Academic Exchange Service (DAAD), Brussels Office
Intern
EASO - European Asylum Support Office
Country Guidance Officer
European Cleaning and Facility Services Industry
Policy & Communications Advisor
Plastics Europe
EU Advocacy Intern
Bundestagsfraktion Bündnis 90/Die Grünen
FRAKTIONSREFERENT IN (M/W/D)
Ceemet - European Tech & Industry employers
Office Manager (Assistant)
CSIL - Centre for Industrial Studies
Researcher