EURACTIV PR

An easy way of publishing your relevant EU press releases.

"Schengen finished without a European Border and Coast Guard", Guy Verhofstadt - Ping pong game shuffling refugees between countries must stop, says Group Leader of the European Liberals and Democrats -

Date

16 Dec 2015

Sections

Global Europe
Security

During today's debate in the European Parliament Guy Verhofstadt has warned Europe's leaders that Schengen is finished without a European Border and Coast Guard:

Verhofstadtpressions.jpg"The new 'European Border and Coast Guard' is key for the future of Europe. Without this, Schengen is finished and the ping pong game between Member States to move refugees will continue. Tomorrow, Europe's leaders must at least decide to support the Commission's plans and fast track the legislative procedure to establish the European Coast and Border Guard. Countries who are against the European Border and Coast Guard do not have a place in Schengen."

Verhofstadt also made a plea that Europe takes Canada as an example of a humane asylum-and immigration policy:

"Yesterday, I posted two short films on Facebook. One on how Syrian refugees are treated at our border, the Hungarian border. And the other one on how Mr. Trudeau, the Canadian prime minister has welcomed 25000 refugees a couple of days ago. The difference cannot be greater. It is shocking and shameful for Europe"

"It's not the case that everybody can enter Canada. Or that there is no border control. On the contrary. But the pictures show that there, they are received in a decent, in a humane way. With compassion. Not with fear or with hate. By entering through a normal door. Not on their knees under barbed wire."

To fight terrorism, Verhofstadt called on the European Commission to propose a horizontal legislative initiative to oblige Member States to share information:
 
"As long as we do not create a European Intelligence System, as long as we don't have 'mandatory sharing', the loopholes will continue. It will still be possible for a terrorist as Abdeslam, who was stopped and questioned in Cambrai the night of the Paris attacks, to continue on his way because the French police didn't know him. However, the Belgian police knew him very well, but the information was not shared."
 
"So my call to the European Commission is to come forward with what I call "a horizontal mandatory sharing of information"-clause. Horizontal because it should apply to all databases that we possess in the fight against terrorism and organized crime: the Schengen information System, the European Criminal Records Information System, the Europol and Frontex databases and the 28 new national PNR databases."

"Terrorists know no borders, but in the fight against it, we still do. It's time to tear down the walls between our police and intelligence services."

 

"C'est la fin de Schengen sans un corps européens de garde-frontières et de garde-côtières" a déclaré Guy Verhofstadt

- Le jeu de ping-pong pour déplacer les réfugiés entre les pays doit cesser, déclare le président des démocrates et des libéraux pour l'Europe -

Au cours du débat d'aujourd'hui au Parlement européen réuni en session plénière, Guy Verhofstadt a mis en garde les dirigeants européens contre la disparition de Schengen si un corps européens de garde-frontières et de garde- côtières n'était pas mis en place :

Verhofstadtpressions.jpg"Le nouveau corps européen de garde-frontières et de garde-côtières est la clé pour l'avenir de l'Europe. Sans cela, c'est la fin de Schengen et le jeu de ping-pong entre les États membres pour déplacer les réfugiés continuera. Demain, les dirigeants européens doivent au moins décider de soutenir les plans de la Commission et d'accélérer la procédure législative afin de mettre en place le corps européen de garde-frontières et de garde-côtières. Les pays qui s'y opposent n'ont pas leur place dans Schengen".

Guy Verhofstadt a également plaidé pour que l'Europe prenne exemple sur la politique humaine de droit d'asile et d'immigration du Canada :

"Hier, j'ai posté deux courts métrages sur Facebook. Un sur la façon dont les réfugiés syriens sont traités à nos frontières, notamment la frontière hongroise. Et l'autre sur la façon dont M. Trudeau, le premier ministre canadien, a accueilli 25 000 réfugiés, il y a quelques jours. La différence est flagrante. C'est choquant et honteux pour l'Europe".

"Ce n'est pas que tout le monde puisse entrer au Canada. Ou qu'il n'y ait pas de contrôle aux frontières. Au contraire. Mais les images montrent que là, les réfugiés sont reçus décemment, humainement. Avec compassion. Sans peur ou sans haine. En entrant par une porte normale. Pas à genoux sous des barbelés".

Pour lutter contre le terrorisme, M. Verhofstadt a invité la Commission européenne à proposer une initiative législative horizontale visant à obliger les États membres à partager les informations :
 
"Tant que nous ne créons pas un système européen du renseignement, tant que nous ne disposons pas d'un 'partage obligatoire', il y aura toujours des failles. Il sera toujours possible pour un terroriste comme Salah Abdeslam, qui a été contrôlé dans la nuit des attentats de Paris à Cambrai, de poursuivre sa route. Parce que la police française ne le connaissait pas. Pourtant, la police belge le connaissait très bien, mais cette information n'a pas été partagée".
 
"D'où mon appel à la Commission européenne à présenter, ce que j'appellerai une clause horizontale de partage obligatoire des informations. J'emploie le terme "horizontal", car il doit s'appliquer à toutes les bases de données que nous possédons dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée : le système d'information de Schengen, le Système européen d'information sur les casiers judiciaires, les bases de données d'Europol et de Frontex et les 28 nouvelles bases de données nationales PNR."
 
"Les terroristes ne connaissent pas de frontières, mais dans la lutte contre le terrorisme, nous en tenons toujours compte. Il est temps de faire tomber les barrières entre nos services de police et de renseignement".

 

Jobs

The European Confederation of Directors Associations
Student Internship
Association Européene des Conservatoires
Communication and Advocacy Officer
European Advertising Standards Alliance
Communications Officer
European Trade Union Confederation
Administrative Assistant
ETNO - European Telecommunications Network Operators' Association
Policy/Regulatory Position
FEAD - European Federation of Waste Management and Environmental Services
Policy Trainee
European Medicines Verification Organisation
Commercial & Partner Management (Intern)
Hanns-Seidel-Stiftung, Europa-Büro Brüssel
Praktikum (Policy)