EURACTIV PR

An easy way of publishing your relevant EU press releases.

Optimisme contrasté sur 3 rapports d'état d'avancement d'adhésion

Date

12 Mar 2009

Le Parlement européen, réuni en session plénière aujourd'hui à Strasbourg, a voté 3 rapports liés au processus d'adhésion de la Turquie, de la Croatie et de l'ancienne République yougoslave de Macédoine (ARYM). Alors que le rapport sur la Turquie n'est pas très optimiste, que le processus d'adhésion de la Macédoine est lent mais pas insurmontable, la Croatie paraît en revanche susceptible de voir ses négociations d'adhésion clôturées plutôt que prévu.

Istvan SZENT-IVANYI (SZDSZ, Hongrie), rapporteur fictif de l'ADLE pour le rapport de la Croatie, a déclaré : "Le processus d'adhésion de la Croatie sert maintenant de test à la crédibilité du processus d'élargissement dans son ensemble. Nous devons recentrer nos efforts afin que les critères d'adhésion soit remplis au lieu d'utiliser les négociations comme prétexte afin de régler les problèmes bilatéraux en suspens. La partie technique des négociations peut encore être achevée vers la fin 2009 si la Croatie continue ses efforts et si, suite à l'offre de médiation de la Commission, le conflit aux frontières n'obstrue plus le processus."

Présentant ses observations quant au rapport sur la Turquie, qui constate pour la troisième année consécutive un ralentissement progressif dans le processus de réforme en particulier concernant les droits fondamentaux, Alexandre GRAF LAMBSDORFF (FDP, Allemagne) rapporteur fictif de l'ADLE a déclaré : "Le Parlement a déclaré une nouvelle fois que les progrès de la Turquie dans le processus d'adhésion sont décevants. Les démocrates et les libéraux sont principalement préoccupés par le climat de plus en plus restrictif quant aux droits fondamentaux tels que la liberté de la presse, la liberté d'expression et la liberté de réunion et d'association, les grandes réformes, en dépit de quelques décisions positives comme l'augmentation du nombre des émissions de TV Kurdes, demeurant bloquées. Ce n'est pas suffisant pour un pays qui vise à devenir un candidat sérieux à l'adhésion européenne."

Pour conclure, Jelko KACIN (LDS, Slovénie), rapporteur fictif de l'ADLE pour le rapport sur l'ARYM, a déclaré : "La République de la Macédoine croupit dans la salle d'attente de l'UE depuis plus de trois ans sans obtenir une date de début des négociations. Le pays doit toujours résoudre son différend avec la Grèce, son nom actuel l'empêchant d'avoir une chance de faire ses preuves dans le processus d'adhésion. La FYROM et ses citoyens méritent pourtant la chance d'un avenir meilleur dans l'UE."
 

--------------------------------------------------------------------------------
 
Pour de plus amples informations, veuillez contacter:
Neil Corlett: +33-3-88 17 41 67 ou +32-478-78 22 84
Courriel: neil.corlett@europarl.europa.eu
Dave McCullough: +33-3-88 17 31 34 ou +32-472-32 56 02
 
 

Jobs

Permanent Representation of Ireland to the EU
Driver
Finabel - European Army Interoperability Centre
Communication Intern
Finabel - European Army Interoperability Centre
Legal Internship Offer - Finabel
Finabel European Army Interoperability Centre
Research Intern