EURACTIV PR

An easy way of publishing your relevant EU press releases.

Gouvernance économique : le Conseil a adopté définitivement le "6 Pack"

Date

10 Nov 2011

Sections

Euro & Finance

Déjà approuvé par le Parlement le 28 Septembre, cette fois ci c'est le Conseil qui a adopté le paquet législatif sur la gouvernance économique de l'Union Européenne sur les Etats Membres. Aussitôt adopté, aussitôt dépassé, puisque désormais il n'est plus question que de fédéralisme au moins pour 17 des Etats Membres de l'Union Européenne.

Seul le groupe de la GUE/NGL a voté contre l'ensemble des textes. C'est une mise sous une tutelle des Etats dont il s'agit pour imposer une austérité contre-productive à la charge des peuples et, sous contrôle de la Commission.

Les groupes socialistes et Verts ont rejeté une partie de ces textes mais pas tous et notamment pas celui portant sur "les préventions et corrections des déséquilibres macroéconomique", qui veut créer un outil statistique portant uniquement sur le contrôle budgétaire et ne prenant pas en compte des conséquences sociales désastreuses des politiques conduites. C'est la base même du contrôle anti démocratique de la Commission. Il n'est en rien scientifique, neutre et objectif. Il oublie de nombreuses variables et traduit des interprétations antisociales.

Les écologistes* ont été encore plus loin en votant le texte dénommé "mesures d'exécution en vue de remédier aux déséquilibres macroéconomique de la zone euro".

Or ce texte reprend les mesures contraignantes présentes dans les autres rapports et veut solutionner les problèmes par la poursuite du développement du marché international et le recours accrue à la compétitivité internationale. A noter que les socialistes se sont courageusement abstenus sur ce texte.

Ils ont aussi voté pour le cadre budgétaire commun aux Etats qui permettra de contrôler toutes les politiques budgétaire et d'atteindre les objectifs visés par les autres textes.

Ainsi, nos "amis" socialistes et verts ont voté les principes du paquet sans voter les sanctions.

Ont-ils oublié l'importance de la démocratie et du contrôle parlementaire? A la base fondée sur des sciences, abandonnons-nous tout aux interprétations biaisées qui donne des conclusions qui vont contre notre volonté?

* A noter que le courageux Daniel Cohn-Bendit a voté pour la plupart de ces textes et s'est au mieux abstenu sur les plus coercitifs pour les Etats Membres.


Pour en savoir plus :
le communiqué de presse du Conseil du 8 Novembre 2011 : http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/fr/ecofin/125953.pdf

Pour information : Juliette Ryan 06 78 00 94 73

Jobs

European AIDS Clinical Society (EACS)
Junior Project & Communications Coordinator
European Climate Foundation
Climate Finance Officer
Foundation for European Progressive Studies
Accountant
Science for Democracy
Editorial Internship (Erasmus+)