EurActiv quite la Hongrie mais se développe dans d'autres pays

Date

18 Jan 2012

Sections

EU Priorities 2020

Press release

Après plusieurs années d'existence, EurActiv Hongrie, le partenaire du réseau EurActiv à Budapest, a cessé ses activités. Christophe Leclercq, le fondateur d'EurActiv, a déclaré : « Le réseau EurActiv cesse ses activités en Hongrie pour des raisons économiques et politiques liées au traitement des médias dans ce pays. Actuellement, peu de clients pensent qu'il possible de soutenir le débat public à Budapest. Le climat politique nous a parfois découragé ».

Radovan Geist, l'Editeur d'EurActiv Slovaquie qui a également été impliqué dans la filiale hongroise, a déclaré : « Notre collaboration proche avec Visegrad au sein du réseau EurActiv a été une expérience positive et a en effet abouti à des résultats positifs. Mais pour que cette coopération soit durable, elle doit reposer sur des bases locales solides qui n'ont pas pu être établies dans le climat économique et politique actuel de la Hongrie ».

L'ACCES AUX MEDIAS LIBRES, PIERRE ANGULAIRE D'UNE DEMOCRATIE REELLE

« La décision d'EurActiv montre bien que les médias sont en première ligne dans la lutte pour la démocratie en Hongrie », a déclaré Aidan White, spécialiste des médias et membre du Conseil consultatif de la Fondation EurActiv. M. White a mené une délégation de groupes de défense de la liberté des médias à Budapest en novembre 2011 (Rapport). « Les organisations engagées pour la liberté des médias ont raison de s'élever contre les responsables politiques à Budapest qui s'en prennent aux médias indépendants et entravent constamment les libertés démocratiques. Il s'agit d'une tragédie politique pour la Hongrie et pour l'Union européenne qui affaiblit leur confiance mutuelle à l'intérieur et à l'extérieur du pays ».

Zita Gurmai, une eurodéputée hongroise, a affirmé : « La nouvelle loi sur les médias met en péril le droit à l'information des citoyens hongrois. Il ne s'agit pas de politique, mais bel et bien de la protection des droits fondamentaux. J'espère donc sincèrement que l'inquiétude ressentie à travers le monde et par les institutions européennes en particulier encouragera le gouvernement de Viktor Orbán à reconsidérer ses décisions afin de protéger la démocratie et l'Etat de droit ».

M. Leclercq a également fait part de son opinion personnelle sur cet aspect politique : « La réaction de l'UE est trop faible et arrive trop tard, mais elle reste pertinente. La Commission aurait dû tenter de déclencher des réactions fortes de manière informelle lors de l'élaboration de cette loi sur les médias. De même, les Etats membres et les groupes politiques auraient pu intensifier leurs pressions sur le gouvernement hongrois avant d'en venir aux menaces institutionnelles. L'UE mène des projets visant à promouvoir la démocratie et la liberté des médias dans les pays candidats et voisins. La liberté des médias au sein des Etats membres est tout aussi importante! »

LE RESEAU DE MEDIAS EUROPEENS EURACTIV SE DEVELOPPE

Le réseau EurActiv n'avait jusqu'à présent quitté qu'un seul pays.  La mise en place du média en ligne dans 15 pays a initialement été co-financée par la Commission européenne (programme eContent de la DG INFSO). D'autres projets européens ont été remportés et ont permis la création de « sections CrossLingual » sur de nombreux enjeux politiques, dans différentes capitales. L'indépendance éditoriale et le large lectorat national sont rendus possibles par des directives solides et des subventions diversifiées du secteur privé  (parrainage, publicité, adhésion EurActeur).

Au cours des six derniers mois, le réseau EurActiv a établi des partenariats et s'est développé dans des pays à tendance traditionnellement eurosceptique ou dans de petits Etats. Avec ses nouveaux collaborateurs au Royaume-Uni, en Grèce, en Croatie, au Monténégro et en Islande, EurActiv améliore sa couverture médiatique des affaires européennes et des débats politiques. Dans le même temps, EurActiv.com a créé de nouvelles sections consacrées à l'Europe de l'Est et au Royaume-Uni en Europe. Ces sections rassemblent des LinksDossiers, des entretiens, des opinions et des articles de blog.


Contacts médias:

Georgi Gotev, Rédacteur Senior, EurActiv.com, +32(0)2.788.36.76, georgi.gotev@euractiv.com

Christophe Leclercq, éditeur, EurActiv.com, Tel. +32(0)2.226.58.13, publisher@euractiv.com

Dominique Ostyn, Directeur Senior Communication et Médias sociaux, Tel: + 32(0)2 788 36 88, communication@euractiv.com


Note au rédacteur:  

www.EurActiv.com est le réseau de portails politiques indépendants sur les affaires européennes, comptant jusqu’à 609 000 visiteurs uniques par mois, avec la plate-forme Web 2.0 Blogactiv.eu. Créé en 1999, le portail est un important outil de travail pour la majorité des acteurs européens (institutions, fédérations d’industries, ONG, groupes de réflexion, presse et autres) impliqués dans la définition ou les activités d’influence des politiques européennes. Le Réseau EurActiv publie des informations dans 15 langues à partir de bureaux situés dans les capitales de 15 pays européens: Allemagne, Belgique, Bulgarie, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Serbie, Slovaquie, et Turquie. Les portails nationaux du réseau sont accessibles ici: http://www.euractiv.com/fr/Fixed/about/crosslingual.htm.

Afin de fournir un service gratuit et d’assurer son indépendance, le financement des services d’EurActiv provient de quatre sources: parrainage d’entreprises, adhésion EurActor, publicité en ligne et projets européens. Le réseau CrossLingual d’EurActiv est parrainé par les campagnes Small Business Act et Semaine des PME de la Commission européenne, et par les Directions générales Politique régionale et Elargissement. Les sponsors généraux de www.euractiv.com sont: l'Assemblée des régions d'Europe / GE Energy, Enel, ExxonMobil, le Nickel Institute, TUSIAD, United Technologies et VISA Europe. Les sponsors partiels (sections) de www.EurActiv.com sont: ABInBev, ArcelorMittal, Boeing, Coca-Cola, Dow, Euro-ciett, Gasunie, General Electric, Honeywell, IBM, MSD, Nike, Syngenta, Trans Adriatic Pipeline, Unilever et Veolia. L'Organisation Internationale de la Francophonie est un autre sponsor d'EurActiv.

Des extraits du contenu d’EurActiv peuvent être librement réutilisés par d’autres médias, sous condition de mention de la source et d’envoi d’une copie à content@euractiv.com.