EURACTIV PR

An easy way of publishing your relevant EU press releases.

Dublin regulation: Overhaul needed as the status quo will destroy the European Union. - Ambition should be to replace Dublin with a new EU Asylum system -

Date

06 Apr 2016

Sections

Justice & Home Affairs

The European Commission will tomorrow issue a communication listing the options for the forthcoming recast of the Dublin regulation. The ALDE Group in the European Parliament strongly supports an overhaul of the regulation and calls for the Dublin regulation to be replaced by a new EU Asylum system, based on a fair distribution system for all asylum seekers between EU Member States.

verhofstadt left side 90.jpg

Guy Verhofstadt, leader of the European Liberals and Democrats Group said this  evening;
"The overhaul of the Dublin agreement is an essential step if we are to put in place a  much-needed collective European response to the refugee crisis. Under the Dublin  regulation, we have witnessed a race to the bottom in which Member States compete to  become the least attractive for refugees; but this has paralysed Europe."

"Member States must instead agree on a new EU Asylum system based on a fair  distribution scheme of refugees between all participating Member States. This new system  would need to be applied progressively once measures to secure the EU's external borders and manage migration flows are effectively implemented and bear fruit. Applications for asylum could then be made to the EU and not to a specific Member State."

 "It is unlikely the EU-Turkey agreement will reduce the numbers of migrants and refugees' arriving in Europe, so now is the time to finally put in place a workable European system to manage this crisis in a legal and humane way."

"I have no doubt that agreeing reforms will be challenging, but the EU simply has no choice. It is unlikely the European Union will be able to survive the status quo. I would urge the Commission to now move quickly and produce a fast-tracked legislative proposal as soon as possible."

WIKSTROM_90.jpg

ALDE’s spokesperson on the refugee crisis and Dublin rapporteur in the European Parliament, Cecilia Wikström MEP, commented: "It has become increasingly clear that the Dublin regulation is no longer fit for purpose. A recast of this legislation is long overdue and vital if we are to be able to provide a collective, effective response to the refugee crisis."

"The reality is the implementation of the Dublin Regulation has failed, in part because asylum procedures are applied in so many different ways. Today, we have 28 systems who apply similar criteria in very different ways. The last months have shown that the asylum procedures of the Member States are not applied in the same manner. An asylum seeker has much less chance to receive asylum in Hungary than in Germany and this makes a European response impossible."

"A new EU Asylum system should be developed, based on a fair sharing of responsibility between Member States. The country of first arrival criteria should be removed from the Dublin regulation and replaced with a fair and mandatory distribution mechanism between Member States, using a formula based on population, wealth and reception capabilities."

"In order to give Member States who do not have a large tradition of receiving asylum seekers appropriate time to put in place the necessary administrative practices to ensure good reception conditions and high quality asylum procedures, in accordance with international and European law, a transitional rule should be envisaged."

 


Règlement de Dublin: Une révision est nécessaire sinon le statu quo détruira l'Union européenne.

- Notre ambition doit être de remplacer Dublin par un nouveau système européen de droit d'asile - 

La Commission européenne publiera demain une communication énumérant les options pour la prochaine refonte du règlement de Dublin. L’alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ADLE)  au Parlement européen soutient fermement une révision du règlement et demande qu’il soit remplacé par un nouveau système européen de droit d'asile, sur la base d'un système de distribution équitable entre les États membres de l'UE, pour tous les demandeurs d'asile.

verhofstadt left side 90.jpg

Guy Verhofstadt, président de l’ADLE a déclaré ce soir :"La révision de l'accord de Dublin  représente une étape essentielle si nous voulons mettre en place une réponse  européenne collective bien nécessaire à la crise des réfugiés. Dans le cadre du règlement  de Dublin, nous avons assisté à un nivellement par le bas, les États membres rivalisant  pour devenir le moins attractif aux yeux des réfugiés, mais cela a paralysé l'Europe".

"Les États membres doivent au contraire trouver un accord sur un nouveau système  européen de  droit d'asile, fondé sur un système de répartition équitable des réfugiés entre  tous les États membres participants. Ce nouveau système devrait être appliqué  progressivement, dès la mise en place de mesures efficaces et ayant porté leurs fruits, afin de sécuriser les frontières extérieures de l'UE et de gérer les flux migratoires. Les demandes d'asile pourraient alors être faites auprès de l'UE et non auprès d’un État membre spécifique ".
 
"Il est peu probable que l'accord UE-Turquie réduise le nombre de migrants et de réfugiés arrivant en Europe,. Il est donc grand temps de mettre enfin en place un système européen viable afin de gérer cette crise d'une manière légale et humaine."

" Je ne doute pas qu’il s’agira d’un défi d’accepter des réformes, mais l'UE n'a tout simplement pas le choix. Il est peu probable que l'Union européenne soit en mesure de survivre à ce statu quo. J'exhorte la Commission maintenant à agir rapidement et à proposer de nouvelles propositions de mesures législatives, le plus tôt possible ".

WIKSTROM_90.jpg

Cecilia Wikström, porte-parole de l'ADLE sur la crise des réfugiés et rapporteuse pour Dublin au Parlement, a commenté: "Il est devenu de plus en plus clair que la régulation de Dublin n'est plus adaptée. Une refonte de cette législation est attendue depuis longtemps et est vitale si nous voulons être en mesure de fournir une réponse collective et efficace à la crise des réfugiés."

"La réalité nous montre que l'implémentation de Dublin a échoué, en partie car les procédures d'asiles sont appliquées de tant de manières différentes. Aujourd'hui, nous avons 28 systèmes qui appliquent des critères similaires de manière différente. Les derniers mois ont montré que les procédures d'asile des États Membres ne sont pas appliquées de la même manière. Un demandeur d'asile a beaucoup moins de chance de se voir accorder l'asile en Hongrie qu'en Allemagne et cela rend une réponse européenne impossible."

"Un nouveau système d'asile européen devrait être développé, basé sur un partage équitable des responsabilités entre les États membres. Le critère du premier pays d'arrivée devrait être supprimé et remplacé par un mécanisme de distribution juste et obligatoire entre États membres, utilisant une formule basée sur la population, la richesse et les capacités d'accueil."   

"Afin de donner aux États membres qui ne possèdent pas une longue tradition d'accueil des demandeurs d'asile le temps nécessaire pour mettre en place les pratiques administratives nécessaires afin d'assurer de bonnes conditions d'accueil et des procédures d'asiles de qualité, en accord avec le droit international et européen, une règle transitoire devrait être envisagée."  

Jobs

EUN Partnership aisbl
Call for whitepaper consultancy
Young Water Solutions
Communications Internship
IOM - International Organization for Migration
EU Finance & Reporting Compliance Analyst
IOM - International Organization for Migration
Internship (paid)
IOM - International Organization for Migration
EU Programme Support Assistant
European Citizen Action Service (ECAS)
Communications & Project Management Internship